Conseils de santé & Services officinaux

Publicité

Publicité

Pharmaxie ne créé pas d'article. Pharmaxie héberge les articles

Article de santé

Catégorie : Médicament Nouvelle recherche
Note
 

Aliments et Médicaments.

Bien prendre son traitement !

Certains aliments peuvent annuler ou renforcer l'effet des médicaments. Le moment de la prise est donc très important... suivez les consignes !

FD00660_.gif gelule.gif

Ce qu’il faut savoir.

Importance du moment de prise.

Conseils de prise pour quelques aliments.

Ce qu’il faut savoir :

Vous avez sans doute déjà remarquer que la prise de médicaments ne se faisait pas à n’importe quelle moment de la journée ou du repas. En effet, les interactions entre les éléments contenues dans les aliments et les principes actifs que renferment les médicaments sont complexes et ne sont pas à négligées.
Certains aliments peuvent annuler ou renforcer l’effet des médicaments. Rares sont les dentistes qui recommandent à leurs patients de ne pas boire de café avant une anesthésie locale. Ce stimulant peut pourtant rendre l’insensibilisation difficile, voire impossible. De nombreuses interactions aliments-médicaments sont encore mal connues du public. Cependant n’hésitez pas à interroger votre médecin ou votre pharmacien qui pourront vous conseiller ou vous informer. Ainsi, les épinards ne font pas bon ménage avec les antivitamines K (anticoagulants), le café se marie mal avec la théophylline (antiasthmatique), les bananes, avec certains traitements de l’hypertension (voir la liste des aliments riches potassium et pauvres en sodium), certains fromages et saucisses, avec les antidépresseurs Imao. Ces associations néfastes font d’ailleurs l’objet d’une brochure de la ligue américaine des consommateurs (National Consumers League), dont les autorités sanitaires françaises feraient bien de s’inspirer.
On a récemment découvert que certains aliments perturbent le métabolisme des anesthésiants et des relaxants musculaires employés en anesthésie générale. Les travaux de Jonathan Moss (université de Chicago, Etats-Unis) montrent que les pommes de terre (surtout non pelées) et les omelettes contiennent des glycoalcaloïdes, substances qui, même plusieurs jours après avoir été ingérées, inhibent des enzymes responsables de la dégradation des anesthésiants ainsi le malade se réveille moins vite.

Couvert3.gif

Importance du moment de prise :

C’est un aspect important de l’administration des médicaments par voie orale. Les restrictions relatives à la prise du médicament par rapport aux repas reposent sur deux principes:

Garantir l’éfficacité :

Le repas peut influencer les paramètres pharmacocinétiques des médicaments. Les modifications sont multiples (vitesse d’absorption, pic sérique, vidange gastrique, métabolisation) et peuvent s’accompagner d’une modification de la biodisponibilité. Toute modification de la biodisponibilité peut avoir une influence sur l’éfficacité du médicament.

Améliorer la tolérance digestive :

La prise de certains médicaments pendant le repas vise à en améliorer la tolérance digestive. C’est le cas notamment des anti-inflammatoires non stéroïdiens, de certains antibiotiques, etc.. D’autre part, certains médicaments qui agissent au niveau du tube digestif font l’objet de recommandations particulières quant à leur prise ou non avec un repas (ex: anti-acides, enzymes digestives, antifongiques...)

Exemples de médicaments dont l’absorption intestinale est modifiée par la nourriture

Absorption réduite Absorption retardée Absorption augmentée
Pénincilline, tétracyclines (si absorption simultanée de produits laitiers)
Acide acétylsalicylique
Levodopa
Théophylline (si absorption simultanée de protéines)
Sotalol
Céphalosporines (si absorption simultanée de produits laitiers)
Erythromycine
Sulfamides
Furosémide
Cimétidine
Digoxine (si absorption trop importante de fibres)
Ibuprofen
Griséofulvine (si absorption simultanée de lipides)
Nitrofuranes (en revanche diminuée si prise Ã? jeun)
Diazépam
Hydrochlorothiazide
Lithium (en revanche diminuée si prise Ã? jeun)
Propranolol (par une diminution de l’effet de 1er passage hépatique)
Métoprolol
Phénytoïne (grâce Ã? une induction enzymatique)

J0095724.gif

Conseils de prise pour quelques aliments :

Alcool :

Il n’est absolument pas recommandé d’en consommer pendant un traitement. En effet certains médicaments inhibent la dégradation de l’alcool ce qui peut entrainer bouffées congestives du visage, vomissements, céphalées et tachychardie. N’oubliez pas non plus que certains sirops, ampoules ou gouttes buvables peuvent en contenir. Son effet sédatif est encore augmenté par les médicaments du système nerveux central (antidépresseurs, antihistaminiques, barbituriques, hypnotiques, morphiniques...)

Bébé :

Les médicaments sont à administrer de préférence avant le repas (quand il a faim !). Si il doit prendre plusieurs médicaments, il est conseillé d’attendre quelques minutes entre chaque pour ne pas risquer des vomissements. De plus, il n’est pas recommandé de les mélanger au lait du biberon car le bébé peut ne pas en absorber la totalité c’est à dire la dose prévue. Une solution et de les mélanger dans une petite quantité d’eau ou de compote.

Boisson gazeuse :

Elles ne sont pas conseillées pour la prise de médicaments car elles accélèrent la vidange gastrique et ont été mises en cause dans la dégradation de principes actifs (valproate de sodium).

Café :

Certain médicaments ralentissent le métabolisme hépatique de la cafeine dans l’organisme ce qui peut entrainer des effets secondaires : palpitations, insomnies...

Laitage :

Le calcium contenu dans les laitages est suceptible de former des complexes non assimilables avec de nombreux médicaments qui doivent être administrer à plus de 3 heures d’écart d’une boisson lactée.

Légume et viande :

Les légumes à feuille verte, la viande de boeuf et de porc contiennent de la vitamine K, les patients traités par antivitamines K se doivent donc d’être vigilant. Les personnes prenant des anticoagulant oraux doivent également les consommer avec modération.

Pain complet :

Il renferme de l’acide phytique qui réduit l’absorption des cations (zinc et calcium notamment). Il faut veiller à attendre 2 heures au moins après sa consommation pour prendre des minéraux.

Thé :

Certains substances qu’il renferme forme des complexes non absorbables avec les sels de fer, boisson à éviter donc pour prendre des médicaments à base de fer.

J0095678.gif