Conseils de santé & Services officinaux

Publicité

Publicité

Pharmaxie ne créé pas d'article. Pharmaxie héberge les articles

Article de santé

Catégorie : Divers Nouvelle recherche
Note
 

Sevrage tabagique

Le tabac réduit considérablement l'espérance de vie. Selon les spécialistes, chaque cigarette fait perdre en moyenne 12 minutes de vie.

BD00022_.gif

Un fumeur régulier sur deux mourra du tabac

On estime qu’aujourd’hui 60 000 décès prématurés annuels (56 000 pour les hommes et plus de 3000 chez les femmes), soit 1 décès sur 9, directement liés au tabac.
Le tabac réduit considérablement l’espérance de vie.
Selon les spécialistes, chaque cigarette fait perdre en moyenne 12 minutes de vie.
Selon une étude anglaise récente (publiée en 2004, nous mettrons les références), un fumeur qui commence à fumer à partir de 14 ans perd environ 10 ans d’espérance de vie. En revanche s’il arrête à 30 ans, il regagne presque complétement ces années.
S’il s’arrete à 40, il ne gagne plus que 6 ans, à 50 ans, 3 ans.
Parmi les pathologies les plus incriminées, sont cités :

  • - les maladies cardio vasculaires : 42 % des arrêts cardiaques chez les hommes et 2% chez les femmes sont liés au tabac.
  • - les cancers du poumon, des bronches, de la trachée et du larynx, dont le tabac est responsable pour au moins 85 %; celui de la vessie, dont le tabac est responsable pour au moins 50 %.
  • - Les affections respiratoires aiguës ou chroniques : infections pulmonaires, broncho-pneumopathies chroniques obstructives, emphysème, insuffisances respiratoires...
  • - le cancer du col de l’utérus chez la femme jeune fumeuse

Arrêter le tabac est difficile, car le fumeur est à la fois dépendant psychologiquement et physiquement.