Conseils de santé & Services officinaux

Publicité

Publicité

Pharmaxie ne créé pas d'article. Pharmaxie héberge les articles

Article de santé

Catégorie : Maladie, virus Nouvelle recherche
Note
 

Herpès

L'herpès existe sous 2 types de virus. Une fois le premier contact fait, le virus reste dans l'organisme, il suit le trajet d'un nerf qui le conduit dans un ganglion nerveux situé au niveau du cou (virus 1) soit en bas du dos (virus 2). Dans quelles circonstances sort l'herpès? Quelles précautions prendrent?

Deux types de virus

Un virus bien dissimulé

Certaines circonstances font sortir l’herpès

A éviter pendant les poussées

Conseils pratiques en dehors des poussées


Deux types de virus

- Le virus de type I : Le bouton de fièvre
- Le virus de type II est génital


Un virus bien dissimulé

Une fois le premier contact fait, le virus reste dans l’organisme, il suit le trajet d’un nerf qui le conduit dans un ganglion nerveux situé au niveau du cou (virus 1) soit en bas du dos (virus 2). Là, le virus élit domicile à vie et devient un hôte invisible et silencieux. Il sommeille ainsi dans ce ganglion et se réveille de temps en temps au moment des récidives. Il ressort alors du ganglion, suit le même trajet qu’à l’aller et réapparaît là où il a été contracté la première fois. Ce sont les fameuses poussées ou crises d’herpès.


Certaines circonstances font sortir l’herpès

Si les défenses immunitaires sont affaiblies ou momentanément occupées à lutter contre une autre infection, il s’empresse de se multiplier et regagne la surface de la peau.
Ces facteurs déclenchants sont :


  • - la fièvre
  • - le stress ou une émotion
  • - la fatigue
  • - le décalage horaire
  • - la prise d’alcool
  • - les règles menstruelles
  • - un traumatisme local (extraction dentaire, irritation sexuelle)
  • - les relations sexuelles (pour l’herpès génital)
  • - l’exposition au soleil (herpès du visage)

Consulter très rapidement :

Il existe des traitements antiviraux efficaces pour limiter la douleur, la fréquence des crises et réduire la contagion.
Plus ceux ci sont instaurés tôt, plus ils sont actifs


A éviter pendant les poussées

  • - Embrasser sur la bouche, mais aussi sur la peau car le virus est présent dans la salive et sur les lèvres
  • - Gratter ou toucher les lésions. Cela ralentit la cicatrisation
  • - Partager ses serviettes et gants de toilette avec son entourage
  • - Tout rapport sexuel même protégés.
  • - Se frotter les yeux ou humecter ses lentilles avec sa salive ( risque de contamination à l’oeil)
  • - Mettre un pansement ou camoufler les boutons avec du maquillage. Rien ne vaut le contact direct avec l’air sec qui aide à cicatriser
  • - Le contact avec les bébés, les enfants et les personnes dont les défenses immunitaires sont affaiblies (femmes enceintes, personnes atteintes de cancer, du sida, d’eczéma, ayant subi une greffe d’organe ou sous chimiothérapie)

Conseils pratiques en dehors des poussées

Réduisez votre stress et les tensions, qui affaiblissent les défenses de l’organisme.
Évitez les fortes expositions au soleil ou les températures extrêmes.

Pour en savoir plus :
Association HERPES, Agissons contre l’Herpes
Fax : 01 39 17 82 64  ou  08 03 80 08 08
www.herpes.asso.fr