Conseils de santé & Services officinaux

Publicité

Publicité

Pharmaxie ne créé pas d'article. Pharmaxie héberge les articles

Article de santé

Catégorie : Bébé Nouvelle recherche
Note
 

Menu de bébé - Conseils hygiéno diététiques

De l'enfant de 3 mois à 2 ans et plus. Idées de menu du DR. SIDNEY , pédiatre à CLERMONT FERRAND (63). Description des principaux constituants des différents Laits et apports nutritionnels recommandés chez le petit enfant.


DR. SIDNEY - Pédiatre
63000 CLERMONT FERRAND

Principaux constituants des différents laits (Tableau comparatif)

Les différents menus

- Exemple de menu à 3 mois

- à 4 mois ou 5 mois

- à 6 mois

- de 6 mois à 1 an

- de 1 à 2 ans

- après deux ans

Les aliments de la petite enfance

Principaux constituants des différents Laits
Constituants Lait Maternel Lait de Vache Laits 1er âge ou pour nourrissons Laits 2éme âge ou laits de suite
Eau (ml/l) 871 872 870 870
Protéines (g/l)
Caséine (%)
Protéines solubles (%)
8 à 12
40
60
30 à 35
80
20
15 à 22
34 à 80
20 à 66
24 à 30
40 à 80
20 à 60
Lipides (g/l)
Graisses végétales (%)
Ac. linoléique (g/l)
30 à 40
-
3.5
35 à 40
-
0.9
25 à 38
Max. 40
2.4 à 4.2
29 à 40
Max. 50
~2% à 10%
Glucides (g/l)
Lactose (%)
Oligosaccharides (%)
Autres sucres (%)
60 à 70
85 à 90
10 à 15
-
45 à 50
98
-
-
70 à 95
70 à 100
-
0 à 30
70 à 86
40 à 60
-
40 à 60
Calories (Kg cal/l) 600 à 700 650 à 750 650 à 700 650 à 720
Minéraux (g/l)
Sodium
Chlore
Calcium
Phosphore
Ca/P
Magnésium
2
0.1 à 0.2
0.45
0.3
0.15
2
0.035
7
0.7
1.1
1.2
0.9
1.3
0.12
4
0.2
0.3 à 0.7
0.5 à 0.8
0.35 à 0.5
1.3 à 1.6
0.05 à 0.08
7
0.5
0.7 à 0.9
0.85
1.05
0.7
1.2 à 1.5
0.07 à 0.12

Site consacré à l’allaitement maternelle - Action pour l’allaitement Strasbourg


Exemple de menu à 3 mois

Pour un enfant de 5Kg ....Ration de 700g
5 x 150 ou 4 x 180

a) 5 repas de 150 gr (3 mois) :

- 1 Biberon de 150 gr avec 5 mesures de lait + 1/2 à 1 cuill. à café de farine sans gluten
- 2éme et 4éme biberons : 150 g avec 5 mesures de lait
- 3 ème repas : 1 biberon de 75 g avec 2 mesures 1/2 de lait + 1/2 à 1 pot de fruits (de 120 g) ou 60 à 120 g de compote ( à la petite cuillère)
- 5 ème repas : 1 bouillon de légumes

Pendant 10 jours mettre simplement 150 g de bouillon de cuisson de légumes + 4 mesures 1/2 de lait (base : pommes de terre, carottes, poireaux + 1 à 4 légumes verts de saison)
Tous les légumes sont permis, sauf les salsifis. Attention aux carottes et aux épinards pour leur teneur en nitrates.
Les 10 jours suivants ajouter aux 150 g de bouillon de légumes, 1 cuill. à soupe de légumes écrasés + 4 mesures de lait.
Les 10 derniers jours du mois ajouter aux 150g de bouillon de légumes 2 cuill. à soupe de légumes + 3 mesures 1/2 de lait.



b) 4 repas de 180 gr (3 à 4 mois) :
- Le matin : 1 biberon de 180 g avec 6 mesures de lait + 1/2 à 1 cuill. à café de farine sans gluten
- 2ème repas : 1 biberon de 90 g avec 3 mesures de lait + 1/2 à 1 pot de fruits (de 120 g) ou 60 à 120 g de compote
- 3ème repas : 1 biberon de 180 g avec 6 mesures + 5 mesures 1/2 de lait
- 4ème repas : 1 bouillon de légumes

10 jours : 180 g de bouillon de légumes + 5 mesures 1/2 de lait
10 jours : 180 g de bouillon de légumes + 1 cuill. à soupe de légumes + 5 mesures de lait
10 jours : 180 g de bouillon de légumes + 2 cuill. à soupe de légumes + 4 mesures 1/2 de lait.


- Jamais de sel dans la soupe.
- Jamais de matières grasses.
- Le bouillon de légumes peut être préparé pour 48 heures et même être congelé (jusqu’à 6 jours).


Exemple de menu à 4 ou 5 mois

Pour un enfant de 6Kg 200 : ration de 820 g soit 4 repas de 210 g.

- Le matin : 1 biberon de 210 g avec 7 mesures de lait + 1 cuill. à café de farine sans gluten

- A midi : (repas pris à la petite cuillère)
  - 70 à 100 g de purée de légumes :
   Pomme de terre : 3 fois par mois
   Carottes : 2 fois par mois
   Épinards : 2 fois par mois
   Légumes verts : 23 jours par mois
  - 10 à 15 g de viande ou de poisson ( 2 à 3 cuill. à café) :
   (viande cuite au grill, poisson poché) + noix de beurre cru + minime pincée de sel.
   On peut aussi donner du jambon blanc ou des volailles sans leur peau
  - 120 à 130 g de dessert :
   1 yaourt nature légèrement sucré ou petits suisses ou fromage blanc à 20 % (pas sucré) ou
   petits pots de fruits ou compote de fruits (sauf banane) ou fruits de saison crus

- A 16 heures : 1 biberon de 210 g avec 7 mesures de lait + 1/2 cuill. à café de farine sans gluten
(Le biberon de 16 heures ne doit jamais être supprimé ou remplacé par des laitages ou fruits tant que l’enfant accepte de le prendre "problème en crèche")
Ne jamais donner de bouillie

- Le Soir : soupe de légumes, 180 g de bouillon de légumes
  - 10 jours : 3 cuill. à soupe de légumes + 4 mesures de lait
  - 10 jours : 4 cuill. à soupe de légumes + 3 mesures de lait
  - 10 jours : 5 cuill. à soupe de légumes + 2.5 mesures de lait

Ce repas est pris au biberon

Si l’enfant éprouve le besoin de boire, quelque soit l’âge, il ne doit prendre que de l’eau.


Exemple de menu à 6 mois

Le matin et à 16 heures :
Biberon de 210 à 240 g avec 7 mesures ou 8 mesures de lait + 1 cuill. à café de farine avec céréales (plus ou moins gluten).
Jamais de farine lactée ou "parfumée".

A midi :
Même régime +
1/2 jaune d’oeuf dur par semaine
1/2 banane pochée crue 2 à 3 fois par semaine
Fromage blanc et petits suisses à 30 %

J0095678.gif
Soupe de légume :
Si le nourrisson accepte, ce repas peut être pris à la petite cuillère.
Pendant 15 jours : 6 cuill. à soupe de légume + 2 mesures de lait
Les 15 jours suivants : 7 cuill. à soupe de légume + 1 mesure de lait.

Plus ou moins fromage râpé (gruyère, cantal...)
Plus ou moins en alternance 1 cuill. à café de tapioca, semoule, blédaline, floraline, floralettes (petites pâtes).
Plus ou moins suivant l’appétit du nourrisson 50 à 80 g de compote de fruits crus.


Exemple de menu à 6 mois à 1 an

Le régime du nourrisson varie très peu :
- Introduction de petits gâteaux (babiscuits) après les biberons du matin et 16 heures, croûtes de pain
- Passage au lait de vache possible vers 7-8 mois
- Riz, pâtes une fois par mois
- Tous les fromages peuvent être donnés (moment idéal : avant le repas du soir)
- Pas de foie, de cervelle, de porc, de viande en sauce, de cheval
- Jamais de viande, de poissons, de légumes cuits dans le beurre ou l’huile



AG00180_.gif

Exemple de menu de 1 à 2 ans

- 30 à 50 g de viande ou de poisson par jour
- 1 oeuf par semaine : dur puis à la coque
- Fruits et légumes verts : quantité souhaitée par le nourrisson
- Introduction des légumineuses : 2 à 3 fois par mois ( haricots blanc, flageolets, lentilles)



ED00151_.gif

Exemple de menu après 2 ans

- 50 à 60 g de viande ou de poisson par jour (augmentation de 10 g par année d’âge, maximum : 120 g par jour (quelque soit l’âge)
- 2 oeufs par semaine et jamais plus quelque soit l’âge (non cuits au plat)
- Porc à 2 ans 1/2 mais jamais de pâté ou de saucisson
- Pas de viande, de poisson, de légumes cuits dans le beurre ou l’huile (frits)


Dr SIDNEY - Pédiatre


Couvert3.gif

Les aliments de la petite enfance


Les petits pots pour bébés : un haut niveau de sécurité alimentaire

Les directives européennes assurent aux bébés nourris avec des petits pots une grande sécurité alimentaire.
C’est ainsi que colorants et édulcorants sont interdits et que l’utilisation des additifs est fortement restreinte.
En France, seuls sont autorisés comme arômes des extraits et essences de substances naturelles.
La concentration de nitrates est limitée à 250 mg/kg de produit fini.
Depuis 1990 pour prévenir l’ESB, l’industrie a supprimé les variétés de petits pots à base d’abats.
Les taux de pesticides toléré sont en général 10 fois inférieurs à ceux de l’alimentation adulte.
Selon une équipe de chercheur de l’université de Washington (USA), les nouveaux-nés dont les mamans ont connu nausées et vomissements pendant la grossesse ont une préférence pour le sel, avant même l’introduction d’aliments non lactés.
Cette préférence serait liée à un mécanisme d’adaptation à la déshydratation maternelle.


L’alimentation des bébés est trop riche en protéines

Les mères ont tendance à donner trop de protéines. A l’âge de 10 mois, les petits français reçoivent près de 20% de protéines et moins de 30 % de lipides, alors que le lait maternel, aliment idéal, contient 50 % de lipides.
A 2 ans, l’alimentation apporte 16.5 % de l’énergie sous formes de protéines, au lieu des 5 à 6 recommandés, et toujours trop peu de lipides. Les corps gras ne devraient pas être restreints au début de la vie. Ils devraient ensuite diminuer progressivement au bénéfice des protéines, le contraire de ce qui est fait aujourd’hui.
Marie-Françoise Cachera (hôpital ST LAZARE Paris) a montré que l’excès de protéines dans les premières années augmente le risque d’obésité.


Tous les besoins en nutriments essentiels ne sont pas couverts

Les enfants ont un risque de déficit en fer et en vitamine D, qui est maintenant combattu par l’utilisation de suppléments, et par l’enrichissement du lait. Mais d’autres nutriments peuvent être insuffisants. C’est le cas de la vitamine E et du sélénium, deux antioxydants. Magnésium et zinc peuvent aussi manquer. Ce dernier est à l’origine de retard de croissance. Enfin, l’alimentation française n’apporte pas assez d’acides gras essentiels de la famille oméga 3, qui sont indispensables au développement au cerveau et aux centres de la vision. Pour prévenir ces déficits, il faut préparer les repas de bébé avec de l’huile colza ou de noix, proposer des noix (dans la compose) et des poissons gras. On peut aussi donner dès la naissance un complément de vitamines et de minéraux faiblement dosé, une habitude qui est peut être à poursuivre.


Avant 2 ans, les bébés peuvent boire de l’eau riche en calcium et magnésium

Dès les premiers mois de la vie, le bébé est parfaitement capable d’absorber sans danger calcium et magnésium, deux minéraux d’une importance considérable pour la croissance et la santé. Mieux vaux lui donner une eau modérément minéralisée qu’une eau vide de minéraux comme celles qui sont recommandées. Autre erreur : l’idée selon laquelle le pain complet ne devrait être introduit qu’à l’âge de 7 ans (mais les frites, les chips et les gâteaux à 18 mois !). Sur les dix principales causes de mortalités de l’adulte, cinq au moins sont liées aux pratiques alimentaires de la petites enfance et de l’enfance. Et parmi elles, l’emploi d’aliments raffinés, qui contribue aux déficits en vitamines, minéraux et fibres, et sans doute aux risques de diabète et de cancers. Le pain complet - dès avant 2 ans - devrait être systématiquement préféré au pain blanc et aux gâteaux. Les légumineuses (lentilles) sont, elles, préférables aux frites et aux chips.


Un enfant n’a pas besoin d’aliments sucrés

Le saccharose peut être éliminé de l’alimentation de l’enfant, ou très largement réduit, l’énergie étant apportée par les glucides complexes des végétaux et des céréales, et le fructose des fruits. Les directives européennes imposent d’ailleurs des limites strictes aux quantités de sucre ajouté aux préparations industrielles à base de céréales et aux petits pots pour bébé. Ces mesures ont pour objectifs de contenir l’incidence des caries dentaires, et d’éviter de donner à l’enfant le goût du sucré qui peut ultérieurement pervertir les choix alimentaires.


Avant 2 ans, les bébés peuvent boire de l’eau riche en calcium et magnésium

L’introduction d’aliments diversifiés ne devrait pas marquer l’arrêt de l’allaitement qui doit, dans l’idéal, être poursuivi tout au long de la première année. Les bébés nourris au sein durant un an connaissent un meilleur développement cérébral. Ils sont moins souvent touchés par les diarrhées, les allergies, les diabètes.


Apports nutritionnels recommandés chez le petit enfant
1-3 mois 3-6 mois 6-9 mois 9-12 mois 1-3 ans
Energie (kcal/jour) 450 600 700 850 1300
Protéines (g/kg/jour) 2 1.8 1.5 1.4 1.2
Acides gras essentiels 4 à 6 idem idem idem idem
Calcium (mg/jour) 400 400 600 600 800
Phosphore (mg/jour) 300 300 500 500 800
Magnésium (mg/jour) 40 40 60 60 80
Fer (mg/jour) 8-10 8-10 8-10 8-10 10
Zinc (mg/jour) 5 5 5 5 10
Iode (µg/jour) 40-50 40-50 40-50 40-50 70-120
Cuivre (mg/jour) 0.4-0.7 0.4-0.7 0.4-0.7 0.4-0.7 0.7
Fluor (mg/jour) 0.25 0.25 0.25 0.25 0.5-1
Sélénium (µg/jour) 10-15 10-15 10-15 10-15 20-30
Vitamine A (ER/jour) 375-400 375-400 375-400 375-400 400-700
Vitamine D (UI/jour) 1000 1000 1000 1000 1000
Vitamine E (mg/jour) 3-4 3-4 3-4 3-4 6-7
Vitamine K (µg/jour) 5-10 5-10 5-10 5-10 15-30
Vitamine C (mg/jour) 30-35 30-35 30-35 30-35 40-45
Vitamine B1 (mg/jour) 0.3-0.4 0.3-0.4 0.3-0.4 0.3-0.4 0.7-1
Vitamine B2 (mg/jour) 0.4-0.5 0.4-0.5 0.4-0.5 0.4-0.5 0.8-1.2
Vitamine B3 (mg/jour) 5-6 5-6 5-6 5-6 9-13
Vitamine B5 (mg/jour) 2-3 2-3 2-3 2-3 3-5
Vitamine B6 (mg/jour) 0.3-0.6 0.3-0.6 0.3-0.6 0.3-0.6 1-1.7
Vitamine B8 (µg/jour) 10-15 10-15 10-15 10-15 20-30
Vitamine B9 (µg/jour) 25-35 25-35 25-35 25-35 50-100
Vitamine B12 (µg/jour) 0.3-0.5 0.3-0.5 0.3-0.5 0.3-0.5 0.7-1.4

Ecovita recrute
Pharmavitale